Revendiquer et proposer pour réussir notre zéro licenciement

Revendiquer et proposer pour réussir notre zéro licenciement

Rédigé le 30/09/2020


Depuis le début de cette crise, nous vous  avons beaucoup écoutés et nous sommes à FO parfaitement conscients de vos inquiétudes et de vos attentes :

  • Réduire le nombre d’emplois supprimés par la mise en place la plus large possible de l’Activité Partielle de Longue Durée (APLD).
  • Trouver le maximum de solutions à un départ volontaire, notamment par la mise en place d’un DCAA le plus long et le plus efficace possible.

FO travaille sur tous les fronts pour réduire les postes supprimés et vous garantir le zéro licenciement contraint.

Cette semaine encore, en amont des dernières réunions de négociations, nous continuons de rencontrer nos Directions pour les convaincre d’étendre le périmètre de l’APLD entre autres.

Nous rencontrerons ce jeudi à Bercy, avec notre Fédération, les responsables politiques au plus haut niveau de l’Etat, pour renforcer le dispositif DCAA, pour obtenir un appui supplémentaire du CORAC (COnseil pour la Recherche Aéronautique Civile) et pour faire évoluer la loi concernant la formation professionnelle. Cette revendication FO, doit également permettre de sauvegarder nos emplois, nos compétences.

Concernant l’APLD, FO veille à ce qu’il ne créé pas de fracture entre les salariés :

  • Dans un premier temps, entre ceux qui seront protégés par l’APLD et ceux qui se sentiraient vulnérables parce qu’ils ne pourraient pas en bénéficier.
  • Dans un deuxième temps, entre ceux qui seront soumis pendant deux ans à l’APLD et ceux qui n’y seront pas soumis, mais dont l’emploi sera protégé par d'autres mesures du PSE.

Nous sommes, à FO, totalement engagés pour vous protéger contre ces deux risques :

  • Garantir les meilleures conditions de rémunération et les meilleures conditions de travail de ceux qui seront placés sous le régime d’APLD,
  • Garantir l’emploi de tous les salariés d’Airbus.

Sur tous ces sujets FO est écouté et entendu !

Les prochaines réunions de négociation devront nous permettre d’avancer concrètement dans nos objectifs.

Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Quel risque reste-t-il sur les 4952 suppressions de postes annoncés ?

L’APLD : 1100 emplois sauvés

Ce qui réduit le nombre de suppressions de poste à 3852 à ce jour.

Cette réduction de postes supprimés était la première revendication de FO dès le 30 juin à l’annonce de ce PSE.

Le DCAA :    moins 650 licenciements

Les budgets Recherche et le Développement :  moins 350 licenciements

Les départs à la retraite :    moins 300 licenciements

Les départs volontaires :    moins 300 licenciements

L’attrition naturelle :    moins 100 licenciements

Le prêt de personne :  non traité

La formation professionnelle :    non traité

La mobilité Groupe :    non traité

La substitution :       non traité

Soit 2800 emplois préservés ou licenciements évités.

Que revendiquons-nous ?

  • Aller jusqu’à 1500 emplois préservés par l’augmentation du périmètre concerné par l’APLD.
  • Augmenter la période de DCAA à 36 mois et vous garantir la validation de tous les dossiers  pour éviter, au minimum, 1000 licenciements contraints.
  • Engager plusieurs centaines d’actions de formation lourdes et de longue durée via les dispositifs existants ou à venir.  Notre revendication de pouvoir utiliser les Comptes Personnels de Formation (CPF) pendant une durée déterminée par accord de mutualisation est en cours d’étude au Ministère du Travail.
  • Rallonger le délai de départ volontaire, ce qui éviterait le risque de plusieurs centaines de licenciements contraints.
  • Organiser le prêt de personnels notamment vers les laboratoires de recherche.
  • Pour FO, il est inacceptable que la solidarité groupe ne joue pas dans cette période, comme par le passé, notamment aux travers de la mobilité. FO exige que cette situation évolue rapidement.
  • Inscrire dans l’accord PSE, deux points de bilan d’avancement du plan, fin janvier, puis fin mars, pour nous assurer de l’atteinte de ces objectifs et déclencher obligatoirement des mesures de protection supplémentaires si nécessaire.

Concrètement, FO revendique et propose des mesures de nature à supprimer tout risque de licenciement contraint.

Ces chiffres démontrent que c’est possible !

Les PSE de STELIA, ATR et de l’UES Airbus Commercial sont négociés conjointement.

Les chiffres correspondant aux mesures de protection de l’emploi de STELIA et ATR évoluent sur la base des mêmes revendications et conduiront aux mêmes résultats.

La ligne Rouge de FO est donc réaliste et atteignable !

Au-delà de ces mesures nous revendiquons en contrepartie de la signature de l’accord APLD, l’embauche des élèves de nos lycées Airbus de Toulouse, de Méaulte et de nos Usines de l’Ouest.

FO revendique également, 350 contrats d’apprentissage et d’alternance minimum dès la rentrée prochaine et l’augmentation des propositions de contrats pour les jeunes qui n’auraient pas encore trouvé de solution pour cette année scolaire.

Plus que jamais, Fo est votre partenaire pour soutenir notre industrie, nos emplois et nos compétences !


Faire preuve de responsabilité.pdf Faire preuve de responsabilité